La contribution du père à l’entretien et à l’éducation de ses deux filles majeures était nécessaire

La contribution du père à l’entretien et à l’éducation de ses deux filles majeures était nécessaire

La contribution du père à l’entretien et à l’éducation de ses enfants est nécessaire lorsque ces derniers sont encore étudiants et que l’un d’eux a une maladie dont les soins ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

Le juge aux affaires familiales a prononcé le divorce de M. X. et Mme Y. et a condamné l’époux à verser une prestation compensatoire à son épouse ainsi qu'une contribution à l'entretien et à l'éducation de leurs enfants. M. X. a cependant contesté le montant de la contribution. Dans un arrêt du 17 novembre 2016, la cour d’appel d’Amiens a condamné M. X. à verser la somme de 600 € mensuels pour la contribution à l’entretien et à l’éducation (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.