Fiscalité des transmissions à l'enfant du conjoint décédé avant adoption simple par le conjoint survivant

Fiscalité des transmissions à l'enfant du conjoint décédé avant adoption simple par le conjoint survivant

Une réponse ministérielle précise que le régime fiscal applicable aux transmissions en ligne directe s'applique dans le cas d'une adoption sous la forme simple d'un enfant du conjoint de l'adoptant après son décès.

Dans une réponse du 23 septembre 2014, adressée au député Xavier Bertrand, le ministère du Budget rappelle que l'article 786 précité du code général des impôts prévoit que certaines transmissions à titre gratuit entre adoptants et adoptés simples sont imposées selon le régime fiscal applicable aux transmissions en ligne directe. Tel est notamment le cas des transmissions effectuées au profit d'enfants issus d'un premier mariage du conjoint de (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.