Améliorer la sécurité juridique et fiscale des entreprises : les propositions de la CCIP

Améliorer la sécurité juridique et fiscale des entreprises : les propositions de la CCIP

Dans un environnement juridiquement instable, le risque d’entreprise augmente et son coût surenchérit. Parallèlement, la crainte de désordres normatifs peut entraîner immobilisme et frilosité dans les choix stratégiques. En outre, les conséquences de cette insécurité juridique sont démultipliées pour les PME qui n’ont pas toujours les moyens de recourir à des juristes, créant ainsi une "fracture juridique". Par ailleurs, sur un plan international, on (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.