Les deux mandataires de l'AFER écopent d'une lourde sanction

Les deux mandataires de l'AFER écopent d'une lourde sanction

Les anciens dirigeants de l'AFER, poursuivis pour abus de confiance, ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris à restituer les 128 millions d'euros détournés et à deux ans de prison avec sursis. En raison de leur âge et de leur état de santé, les deux prévenus échappent à la prison ferme. Le président du tribunal a déclaré que Gérard Athias et André le Saux ont "sciemment détourné les sommes (...) qui provenaient de ristournes de (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.